Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2007

Mes vieux amis

Apres les souvenirs, ce sont les plus anciens amis.

Et plus fideles que ceux-la.

Mes livres...

Mes livres-livres, pas juste des titres ou des references sur Amazon.

Des livres usees, un peu cornes, des livres lus et relus pour beaucoup, l' amitie cela se cultive.

 

 

medium_bibliotheque.jpg

Je me tourne vers ma bibliotheque, et je les regarde dans le soir qui tombe, lumiere douce sur mes proteges. J' en redresse quelques-uns. Je range un peu. Car il y a un vague ordre, un rayon litterature francaise, un autre pour la litterature etrangere, les sciences que j' ai beaucoup surlignees, l' histoire, la philo et juste a cote la poesie, hasard de la largeur des rayons. Il y a une etagere pour les grand livres, que je n' ouvre pas si souvent, scrupules a m' en debarasser. Et une autre pour les beaux livres, Pleiade, mais sont ils aussi sympathiques que les autres ceux-la, un peu trop chochotes peut-etre?

Il y a eu des etapes dans ma relation aux livres. Jusqu' a 20 ans, un livre c 'etait sacre. S' il devenait mien, je me devais de le lire jusqu' au bout et jamais il ne me serait venu a l' idee d' en jeter. Ensuite on en a vraiment trop publies, j' en ai trop achetes et sur de mauvais criteres, j' ai trop longtemps rame a lire de mauvais livres. Jusqu' au jour ou je me suis libere du dogme! Il faut trier les livres, comme le temps vous fait trier vos amis. Certains sont a jeter immediatement, il n' y aura jamais d' amitie, certains a garder en sursis, peut-etre le temps permettra l' apprivoisement (!). Et chaque demenagement est depuis l' occasion salutaire de revenir au volume  maxi autorise: 2 hautes bibliotheques completes et pas plus. Grand plaisir, si si, je vous assure, de choisir ceux que l' on gardera et ceux dont on se dit, non finalement je ne le relirai jamais, ou alors dans une bibliotheque publique. C' est comme une grande toilette de la pensee, necessaire avant de s' essayer a de nouvelles lectures. J' ai meme recemment jete mes BD et sans trop de regret, impensable il y a 10 ans.

Je les regarde encore ces survivants. Dans chacun de ceux qui restent, cela en fait encore beaucoup, je pourrais me plonger ce soir, la. Et reprendre du plaisir a une histoire, a conforter un savoir, a retrouver une belle image.

Inestimable amitie, quand la nuit tombant,  rentrant de l' absurde,  on arrive a s' arracher a cette vulgaire colocataire qu' est la tele...

 

 

27/04/2007

Memo

Mes maux

Mes mots

Mes mots aident mes maux

Mes mots aiment mes maux

Mes maux aident mes mots

Memes Mots

Meme m' aime...

23:11 Publié dans Graffitis d' un soir | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mot

04/04/2007

Melancolo, Respirato

medium_melancolie_40.2.jpgMonsieur Melancolo traine dans son lit ce matin...

Mais a quoi bon de toute facon

Lente journee, lentes annees

 

Coniques, instruments, lignes abstraites,medium_melancolie_durer.3.jpg

L' autre n' ecoute pas, menace plutot.

 

 

 

mais Madame Respirato s' est levee d' un bon pied...

Revivre, renaitre, recommencer encore

Spin, speed, spi multicolores

Racines, voici des fruits, des fleurs, des feuilles et des branches

Toi, moi, moi, toi, Nous, le Monde.