Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2008

10 frissons

du soir, en rentant dans un lit frais, partir

d’ une caresse sur le dos nu, s’ouvrir 

une voix sous les étoiles, un accord d ailleurs, frémir

du matin, demi-sommeil d’angoisse, arrêter

de la fievre,  du corps qui ne suit plus, peur

du deja vécu, vertige

d’une nouvelle rencontre, des mots ping-pong, éclore

de l’explication, de la théorie qui marche, découvrir

de l’illumination océane, du monde, vivre

de la nuit, le front  appuye contre la vitre du train, les gouttes qui partent horizontales, rever.

 

10 frissons certes, mais jamais de froid.... nanti.

22:23 Publié dans Decagraphie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : frissons

Commentaires

jamais de froid, vraiment?
Frisson du froid de la solitude qui étreint et suffoque, de la mort d'un être cher, du jamais plus, de l'éphémère de la vie , des petits et grands bohneurs disparus!

Écrit par : françoise | 15/05/2008

Les commentaires sont fermés.