Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2007

Les 3 maisons des petits cochons

J’ai 3 maisons, si si, et comme vous tous, et comme les 3 petits cochons aussi.

Il y a la maison pour nous abriter moi et ma famille au soir, un foyer pour nous protéger des froids et des pluies.
J’aimerais penser qu’elle traversera les siecles, que l’on se la transmettra de pierre en fils comme une de ces vieilles bastides que l’on voit dans les campagnes. Mais je n’ y crois guère, car moi tout seul j’en ai dejà habité beaucoup des maisons, nomade moderne, exigeant du dur sur sa tête. Et nos maisons semblent devenir des biens consommables, comme chez les Américains oú l’on rase la maison de bois tous les 20 ans pour en reconstruire une autre plus grande, plus á la mode.

Maison de bois donc que ma maison foyer.

Il y a la maison de moi-même, mon corps. Il est des jours oú je l’aime et d’autres oú elle m’ennuie. Sans parler des autres habitants qui prennent souvent toute la place, le sexe obscène, la faim et la soif routinières, et la surprenante et inquiétante douleur. On a cru longtemps que c’était une maison imposée presqu’une prison, mais il semble que l’on arrive de plus en plus á la transformer, á la décorer. Bien que fragile, elle peut durer une vie, si si je vous l’assure aussi, moyennant bon contrat d’entretien auprès des spécialistes. Certains orientaux pensent qu’on peut en déménager, décarnager plutot, mais je n’y crois pas, celle-ci ne durera guère, maison de paille.

fbb6c6fe464b904f32d48ab1d7ce571f.gif

Il y a la maison "terre", ma niche écologique de représentant de l’espèce humaine. Je l’aime dans la beauté de ses océans et ces terres, ses montagnes et ses plaines, tous espaces que j ai réussi á coloniser, chambres et annexes que j’occupe sans vergogne. Lá aussi il y a bien quelques autres espèces de colocataires, mais j’ai tendance depuis quelques temps á prendre toute la place, mauvais coucheur du loft global. J' en suis meme venu a vider tous les placards et a bruler portes et fenetres pour faire du feu dans la cheminee. Sa durée de vie qui semblait éternelle pourrait donc se révéler singulierement plus limitée. Peut-être que, comme pour mon corps, c’est la maison qui déterminera la durée de vie de de l’espèce.

Maison de terre de l’espèce, fragile terrier en fait.

3 maisons donc, mais aucune en briques...

Et le grand méchant loup dans l’affaire? Eh bien c' est facile a deviner, il soufflera mes 3 maisons et je me trouverai tellement dépourvu que je n' aurai plus d’ histoires á vous raconter.  

Bon en attendant la fin de l' Histoire, voici arrivee la fin de notre petite histoire du jour, dormez bien bien quand meme, chut!

 

Commentaires

il est ou ! ou ! ou! le grand méchant loup !!!

Écrit par : Noisette | 06/09/2007

T' aimerais bien le voir, hein, avec ses grandes dents...
Mais pas sur qu' il aime les noisettes, il est plutot carnivore!

Écrit par : philippe | 07/09/2007

Les commentaires sont fermés.